Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2018 4 04 /10 /octobre /2018 17:58

Le Ministre PS de l’Enseignement supérieur, Jean-Claude Marcourt, a fait
adopter une réforme des bourses d’études pour les étudiants en Fédération
Wallonie-Bruxelles.


La réforme comporte plusieurs objectifs.


Plus de justice sociale :

  • Avant la réforme du Ministre Marcourt, les étudiants qui rataient plus d’une année se voyaient supprimer leur accès aux bourses d’études même s’ils étaient dans les conditions financières pour l’obtenir ;
  • Jean-Claude Marcourt a supprimé ce critère. Désormais, les échecs des étudiants ne rentrent plus en ligne de compte pour l’octroi d’une bourse. Ce sont juste les critères financiers qui comptent.

Plus de justice fiscale :

  • L’ancien système permettait aux étudiants candidats boursiers de déclarer eux-mêmes les revenus à prendre en considération pour l’octroi de la bourse. Ce système permettait notamment d’entrer une demande de bourses en faisant référence à un représentant légal qui disposerait de moins de moyens financiers que le ménage dans lequel l’étudiant évolue réellement ;
  • La nouvelle méthode de calcul se base sur l’ensemble des revenus du ménage dont relève l’étudiant. Les allocations d’études seront octroyées en tenant compte des personnes qui contribuent à l’entretien du candidat boursier. Le but est d’octroyer des bourses aux étudiants qui en ont le plus besoin.

Plus d’accompagnement pour les étudiants en difficulté : un service
accompagnera les étudiants très fragilisés socialement qui renseignent des
revenus très bas. L’objectif est de faciliter l’accès aux différentes aides.


Outre la réforme des bourses d’études, signalons également que :

  • Le budget alloué aux bourses d’études est passé de 45 à 68 millions d’euros depuis 2009 ;
  • Le minerval pour les étudiants boursiers est gratuit ;
  • L’impression des supports de cours fournis aux étudiants boursiers est gratuite ;
  • Le minerval est gelé à 835 euros pour les autres étudiants depuis 2010. Si le montant avait été indexé comme c’était le cas précédemment, il serait proche des 1.000 euros. C’est une économie de 175 euros par an pour chaque étudiant.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Contact...

  • : LUGOWSKI Dominique
  • : Blog personnel : Un Homme Probe et Libre
  • Contact

Recherche